759 vols de cuivre sur le rail en 2011

F. Sc Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Liège est de plus en plus touchée. Les bandes de voleurs se déplacent vers les frontières et vendent la marchandise volée à l’étranger

BRUXELLES Les vols de cuivre sur les rails et dans les zones de stockage de la SNCB, directement liés au cours de la valeur de ce matériau, constituent un fléau à travers les années, comme le prouvent encore une fois les chiffres obtenus de la SNCB-Holding.

Ainsi, sur les 3.600 km de voies, mais également dans les entrepôts de stockage, 759 vols ont été dénombrés partout en Belgique, en 2011. Soit une augmentation d’un peu plus de 5 % comparé à 2010 (721). Les bandes sont particulièrement actives les mois de juillet, août et septembre…

La nouvelle tendance observée, c’est que ce type de vol se déplace de plus en plus vers les frontières allemande et néerlandaise. “Les acheteurs de ferraille demandent maintenant aux vendeurs de montrer leur carte d’identité, suite à la mise en application de l’arrêté royal du 24 mai 2011 relatif à l’enregistrement lors de l’achat de métaux. Les malfrats tentent alors de contourner l’arrêt et vendent leurs produits volés dans les pays limitrophes” , nous explique Louis Maraite, porte-parole de la SNCB Holding.

Les conséquences de ces délits pour les navetteurs ?  En 2011, les clients SNCB ont souffert de 34.342 minutes de retard sur l’ensemble du réseau ! 

Une donnée “à mettre en perspective” , indique-t-il encore.

“Si on compare ce chiffre au total des 3 millions 600.000 minutes sur une année de temps de parcours, c’est très peu…”

Quant à la répartition des infractions sur tout le territoire belge, on remarque que les provinces wallonnes sont bien plus touchées… “On ne veut cependant pas stigmatiser la Wallonie . L’explication réside dans le fait qu’au sud du pays, les espaces sont plus vastes, la densité est moindre, donc il est plus facile de dérober des câbles à l’abri des regards…”

Liège (258 vols) passe donc en tête et devance Charleroi (137). Suivent alors Namur, Mons, Anvers, Bruxelles et Gand.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner