Faits divers Il n'y a aucun blessé à déplorer

BRUXELLES Quatre-vingt belges étaient à bord du train de nuit assurant la liaison Milan-Bruxelles, qui a partiellement déraillé dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 0 h 15. L'accident n'a fait aucun blessé parmi les 135 passagers à bord du train. Deux personnes ont été toutefois sous le choc. Le déraillement a eu lieu à la gare de Rodi-Fiesso, en Suisse, pour une raison encore inconnue.
Deux wagons sont sortis des rails, l'un d'entre eux se couchant en travers des voies. wagon couché devait être redressée à l'aide d'une grue dans la journée de jeudi.
La plupart des passagers à bord du train de nuit ont été transportés à Bâle par un train régional. De là, la SCNB a prévu un trajet alternatif par train, via Koblenz (Allemagne) et Luxembourg, pour les voyageurs à destination de la Belgique. Ces derniers devaient être attendus à Bruxelles ce jeudi après-midi.
Du côté suisse, le déraillement a entraîné des retards allant jusqu'à une heure sur la ligne ferroviaire du tunnel du Gothard. Le tronçon où a eu lieu l'accident devait être rouvert jeudi vers 14h00 sur une voie. La circulation des trains devrait être normalisée pour le week-end pascal, a assuré un porte-parole des chemins de fers suisses.
Les trains internationaux ont été déviés par la ligne du Loetschberg- Simplon. Les voyageurs ont ainsi dû compter avec des retards pouvant aller jusqu'à une heure.