Faits divers Les agresseurs d'Aurélie ont été condamnés à des peines de 5 ans avec sursis et 7 ans de prison ferme

CHARLEROI Seyit Eser, 19 ans, de Gilly, Ahmed Zekri et Abdelmalek Aggoud, de Charleroi, âgés de 20 ans, ont tous trois comparu devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour une horrible affaire de viol sur une jeune fille de 14 ans. Ils ont tous trois été condamnés à des peines de prison allant de 5 ans avec sursis à 7 ans ferme.

Les faits se déroulent à Charleroi le 22 mai 2003. Ce jour-là, la pauvre Aurélie, âgée de 14 ans, croise le chemin de Seyit Eser et de ses complices, Ahmed Zekri et Abbdelmalek Aggoud. C'est Seyit qui, en premier lieu, agresse Aurélie. Il la frappe et la viole. Mais, ensuite, non content de l'horrible souffrance qu'il infligeait à l'adolescente, il a fait appel à ses deux complices, Ahmed Zekri et Abdelmalek Aggoud, afin qu'ils puissent abuser de la jeune victime.

Le tribunal, dans son jugement, a qualifié Seyit Eser de meneur, rappelant que l'homme avait fait «profiter» ses amis de la pauvre victime. La présidente Evaldre a également fait état du rapport psychologique des prévenus et notamment celui de Seyit Eser à qui l'on attribue un comportement psychopathique dangereux. Il n'a d'ailleurs pas hésité à insulter la jeune fille durant la terrible agression et l'a poursuivie lorsqu'elle a tenté de prendre la fuite.

Seyit Eser, en aveux, avait expliqué que la jeune fille était consentante. Il a été condamné par le tribunal à 7 ans de prison ferme. Ses complices Ahmed Zekri et Abdelmalek Aggoud, qui niaient les faits, ont été condamnés à 5 ans de prison avec sursis. Pour le premier, le sursis porte sur la moitié de la peine et, pour le second, sur ce qui excède trois ans de prison.

© La Dernière Heure 2004