Faits divers

En raison de travaux sur la ligne 112, les trains doivent passer, à Piéton, sur une seule voie, alternativement dans un sens puis dans l'autre


BRUXELLES Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge Infrabel a confirmé lundi à l'agence BELGA l'incident qui a eu lieu vendredi à Piéton, indiquant que le conducteur du train Jambes-Tournai a bel et bien été autorisé à s'engager sur une voie en sens unique à hauteur de Piéton en vertu d'une autorisation fautive. "Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les circonstances de cet incident. Le conducteur du train n'est en tout cas pas remis en cause puisqu'il a reçu l'autorisation de s'engager sur la voie à sens unique. Il semblerait, sans aucune certitude, que l'autorisation fautive ait été donnée en raison d'un incident technique, mais il faudra attendre les conclusions de l'enquête avant de mettre en cause qui ou quoi que ce soit", indique une porte-parole d'Infrabel.
"Toujours est-il qu'il convient de préciser que les systèmes de sécurité ont fonctionné normalement. Une fois l'alerte donnée, l'alimentation en électricité a été coupée, ce qui a arrêté le train. En outre, il n'y avait pas de risque d'accident car aucun train ne venait en sens inverse sur ce tronçon de voie en sens unique", poursuit-elle.

Or, vendredi, un train a été autorisé à s'engager en vertu d'une autorisation fautive, rapportait lundi matin Le Soir, indiquant qu'un accident de trains avait ainsi été "évité de justesse".

© La Dernière Heure 2010