Faits divers

Muhammed Aytekin, l'homme de 21 ans, originaire de Schaerbeek, soupçonné d'être le conducteur qui, le 28 octobre dernier, a mortellement fauché une fille de 12 ans à Vilvorde restera au moins un mois de plus derrière les barreaux. 

La chambre du conseil de Bruxelles a en effet décidé jeudi de prolonger le mandat d'arrêt à son encontre. Le chauffard avait pris la fuite après avoir renversé la jeune fille mais s'était finalement rendu quelques jours plus tard. 

L'accident s'est produit le 28 octobre dernier au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren, où une jeune fille de 12 ans a été renversée par une voiture en traversant la route. Le conducteur du véhicule a pris la fuite après l'accident. Grièvement blessée, la victime a été transportée à l'hôpital, où elle a succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

Grâce à un témoin qui avait vu la voiture endommagée et à l'analyse des images de caméras de surveillance des environs, la police a pu déterminer avec exactitude de quel type de véhicule il s'agissait et quel était la plaque d'immatriculation. Deux conducteurs potentiels, le jeune homme de 21 ans et son père, ont ensuite été identifiés. Il s'est finalement avéré qu'il s'agissait du premier d'entre eux, lorsqu'il s'est rendu à la police le 2 novembre.

Lors de l'enquête, il est en outre apparu que l'homme n'avait jamais obtenu son permis de conduire mais avait tout de même été condamné à sept reprises, avec à chaque fois une interdiction de conduire. Ce qui était le cas au moment où il a renversé la jeune fille à Vilvorde.

L'homme risque une peine de prison de huit ans, une amende de 30.000 euros et une déchéance à vie du droit de conduire.