Faits divers

La police de la zone Bruxelles-Capitale-Ixelles a arrêté ce mercredi soir deux personnes dans le cadre de l’affaire de l’individu masqué qui a semé la terreur ce lundi à l’athénée Léon Lepage, dans le centre de Bruxelles.

D.Y., né en 1996 et M., né en 2003, ont été interpellés et sont en aveux. Ils ont été mis à disposition du Parquet de Bruxelles. L’arme qui a servi au méfait, un pistolet à billes, a été retrouvée. La police avait déjà mis la main précédemment sur le masque qui avait servi lors des faits.

L’individu M., scolarisé à l’athénée Leon Lepage, aurait organisé les faits et D.Y., fort bien connu des services de police et de justice, serait l’auteur. Ce dernier aurait été recruté sur les réseaux sociaux par M. qui est un de ses suiveurs. L’objectif était de créer le buzz sur Internet. Une décision sera prise dans le courant de la journée en ce qui les concerne.

Les faits pourraient être qualifiés de tentative de vol avec violence ou menace en bande armée au préjudice de personnes vulnérables. Une qualification qui, pour l’heure, n’a pas encore été retenue. Si c’était le cas, elle pourra valoir en 15 et 20 ans de prison.

Pour rappel, un individu est rentré, ce lundi en début d’après-midi, dans une classe de l’athénée Léon Lepage en portant un masque représentant un personnage de la série télévisée : Casa De Papel. Il a alors menacé les autres élèves d’une arme de poing dans la main. L’individu a demandé aux élèves de lui remettre leurs trousses d’école. L’intervention d’un professeur a mis en fuite le suspect qui a quitté l’établissement scolaire, en ne blessant physiquement personne.