Faits divers

Le pénaliste envisage de déposer plainte après la diffusion d'une vidéo de son client aux Francofolies de Spa

Sven Mary se veut discret depuis l'éclatement de l'affaire du home invasion dans laquelle Stéphane Pauwels est inculpé. Pour rappel, on reproche à l'animateur l'envoi d' un SMS avec l'adresse de Lasne à la demande de son ex, alors que le couple se trouvait en voiture, à un certain Jamal qui l'aurait ensuite donné aux auteurs de l'attaque de Lasne.

A part un communiqué, rappelant la présomption d’innocence dont bénéficie son client, le pénaliste n'a pas commenté l'affaire dans les médias. Mais cette fois, la coupe est pleine pour Sven Mary.

L'avocat nous confirme qu'il envisage de porter plainte contre le média qui ce matin, a révélé une vidéo de Stéphane Pauwels filmé en fin de soirée aux Francofolies de Spa (vidéo que La DH a par la suite relayé brièvement, avant de décider de la supprimer). La vidéo date de juillet dernier. On y voit Stéphane Pauwels amusé par l'interpellation d'un jeune homme. L'animateur ne sourit plus lorsque le jeune homme en question lui tape le visage. Dans l'article, on parle d'un homme "déchiré, défoncé". A aucun moment, on ne voit Stéphane Pauwels consommer de l'alcool ou de la drogue. Il assiste, comme de nombreux autres personnes ce jour là, à un concert et répond aux questions du jeune qui l'interpelle.

"Si je frappe, c'est fort", nous répond Sven Mary avant de nous confier qu'il se penchera ce week-end sur les poursuites envisageables afin de protéger la vie privée de son client. "Je vais examiner toutes les voies juridiques possibles. Un certain média n'a fait que publier des articles sur mon client pendant 17 jours ! Nous avons atteint là, la bassesse abyssale !", s'exclame l'avocat pour qui il est temps que "certains journaliste entament une bonne cure d'eau !".

L'avocat déplore l'acharnement dont est victime son client et ajoute qu'il est "facile d'enterrer les gens derrière un écran". "C'est rigolo de se moquer sur les réseaux, d'abattre ainsi quelqu'un qui est toujours présumé innocent mais on oublie que derrière l'homme, il y a aussi, des parents, un enfant, qui sont profondément marqués par toutes ces attaques".

Tarik, l'auteur de la vidéo s'excuse auprès de Stephane Pauwels

L'auteur de la vidéo, que nous avons retrouvé sur Facebook, nous a confié par téléphone s'être excusé auprès de l'animateur en message privé. "Je n'ai pas pris conscience des répercussions que cela pouvait avoir pour sa famille. Et pour cela, je regrette d'avoir partagé cette vidéo. J'en ai fait part à Monsieur Pauwels et il a bien réagi".