Faits divers

Le Roumain de 23 ans suspecté de l'assassinat de Sofie Muylle pourra être extradé vers la Belgique, a annoncé le parquet de Flandre occidentale après une décision d'un tribunal en Roumanie.

L'extradition se fera probablement à la fin de la semaine prochaine. Le corps de Sofie Muylle a été découvert le 22 janvier dernier à la mi-journée sur la plage à Knokke, en contrebas de la terrasse d'une brasserie. L'autopsie a révélé que la jeune femme était décédée de mort violente la nuit précédente.

On sait que la victime a passé une partie de la nuit avec son compagnon dans un café de Knokke. Elle aurait ensuite quitté l'établissement seule mais ses dernières heures restent floues. Les caméras de surveillance ont filmé à plusieurs reprises un homme portant une veste bleue rôder autour de son cadavre, images corroborées par des témoins.

Le suspect a été interpellé le 26 juin en Roumanie dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen. Des photos publiées sur son profil Facebook le montrent vêtu d'une veste bleue similaire à celle des images et il affirme habiter Knokke-Heist.

Alexandru C. a comparu mercredi après-midi devant la cour d'appel de Suceava (Roumanie). Il a nié les faits, mais ne s'est pas opposé à une extradition. Selon le parquet, celle-ci aura lieu sans doute à la fin de la semaine prochaine. Son ADN pourra alors être comparé avec celui retrouvé sur le corps de la victime. Après l'extra