Faits divers

La chambre du conseil de Bruxelles a rendu exécutoire jeudi le mandat d'arrêt européen décerné par les autorités françaises pour Mehdi Nemmouche, auteur présumé de l'attentat au Musée juif de Bruxelles, a annoncé le parquet fédéral. 

Il précise qu'il est prématuré de donner des précisions sur une éventuelle date de remise. Selon ses avocats Sébastien Courtoy et Henry Laquay, Mehdi Nemmouche s'est dit opposé à son extradition vers la France avant son jugement pour l'attaque du musée juif du 24 mai 2014. Il ne s'oppose pas cependant à sa remise en tant que telle. Selon sa défense, le parquet fédéral a déclaré, à l'audience en matinée, qu'il pourrait remettre Mehdi Nemmouche seulement après le tenue de son procès en Belgique courant 2017.

Les autorités judiciaires françaises ont demandé le 25 août dernier à la Belgique la remise de Mehdi Nemmouche (31 ans), un Français d'origine algérienne, afin qu'il réponde de la séquestration de quatre journalistes en Syrie, à savoir Didier François, Edouard Elias, Nicolas Henin et Pierre Torrès. Il a été publiquement désigné comme un des geôliers par plusieurs de ces journalistes.