Faits divers Pour un avocat spécialisé, la crainte des mariages de complaisance et des "enfants papiers" pousse la justice de plus en plus loin.

Nous aimerions raconter l’histoire de ce couple marocain. Ils ont deux enfants nés en 2012 et 2015, et cherchent à faire reconnaître par la justice belge leur mariage célébré au Maroc. Décision : le tribunal de la famille de Bruxelles vient de refuser au motif que deux enfants, ça ne prouve pas qu’on s’aime.

(...)