Faits divers

Le jeune homme a été éjecté lorsque sa VW est partie en tonneaux.

Vingt ans. Une vie bien trop courte pour s’arrêter si brusquement. Frédéric Moucheron, surnommé « Mouche » par ses amis, avait un bel avenir devant lui. Mais la mort l’a rattrapé sur une route de la botte du Hainaut, alors qu’il revenait de l’Open Air de Vergnies. Il était un peu plus de 3 heures du matin, dans la nuit de vendredi à samedi lorsque ce jeune homme a repris le volant pour regagner son domicile de Grand-Reng.

Pour une raison encore indéterminée, Frédéric Moucheron a perdu le contrôle de sa VW sur la route de Vergnies à Barbençon. Après avoir effectué des tonneaux, le véhicule a sectionné un poteau en béton. Ce dernier s’est effondré sur l’infortuné conducteur, éjecté de l’habitacle lors du choc. A l’arrivée des secours, il n’y avait malheureusement plus rien à faire pour le sauver.

Cette triste nouvelle a évidemment submergé ses parents et ses proches de tristesse. Sur sa page Facebook, les hommages se multiplient. Frédéric était un garçon unanimement apprécié dans le village de Grand-Reng et au-delà. « Il aurait eu 21 ans en septembre. C’était quelqu’un de très calme, toujours le premier à rendre service. Il était passionné de voitures et de quads. Nous sommes un groupe d’une dizaine d’amis : on se voit tous les jours. Hier soir, nous étions d’ailleurs tous ensemble », pleure Ludovic, l’un de ses meilleurs amis.

Frédéric Moucheron, qui avait étudié à l’école des arts et métiers d’Erquelinnes, repose au funérarium Poncelet. Ses funérailles auront lieu jeudi à 10 heures, à l’église Notre-Dame de Grand-Reng.

© DR