Faits divers

 En 2017, la police fédérale a enregistré un total de 1.108 vols dans des stations-services en Belgique. Cette même année, pas moins de 19 bijouteries faisaient l’objet d’attaques à main armée. Six à Bruxelles, cinq en région flamande et 8 en Wallonie.

Des chiffres sur les bijouteries, obtenus par le député fédéral MR, Gautier Calomne. "Les braquages de bijouteries demeurent une problématique dans notre société. Malgré les efforts d’équipement en outils de sécurité par les entrepreneurs mais aussi le renforcement des patrouilles de police, l’or et les pierres précieuses constituent historiquement des marchandises privilégiées pour les réseaux d’écoulement de la petite et de la grande criminalité. À cet égard, les données communiquées par le ministre de l’Intérieur sont interpellantes sur la portée du phénomène, puisqu’il apparaît que la Région wallonne compte ces dernières années des chiffres totaux relativement stables, quand ceux-ci diminuent en Flandre et augmentent fortement dans la capitale", observe le député pour qui une analyse en profondeur du phénomène mérite d’être réalisée.