Faits divers

Un véhicule circule actuellement, porteur d’une plaque d’immatriculation personnalisée qui ne comporte que des chiffres. Il bénéficie-ainsi d’un "privilège royal", pourrait-on dire.

Les immatriculations exclusivement chiffrées (entre 1 et 999) sont en effet réservées à la Famille royale et c’est ce que le gouvernement a voulu éviter en les interdisant dans le nouveau système des plaques personnalisées : toute confusion avec les véhicules des souverains.

(...)