Faits divers Deux policiers de la Guardia Civil suspectés de les avoir brutalisés après un incident de piscine, seront jugés pour tortures.

Deux membres de la Guardia Civil de Santa Cruz doivent comparaître lundi devant le tribunal de Tenerife pour avoir, en 2014, molesté, frappé, brutalisé un couple de ressortissants belges sur leur lieu de villégiature.

Le parquet des Canaries retient à leur charge la prévention de tortures.

Tout avait commencé dans la piscine du complexe Frontera Primavera, à Cosa del Silencio, un domaine très fréquenté par les Belges où Michel et Aline De Ridder vivent six mois par an. Michel De Ridder, qui y possède plusieurs appartements, préside depuis des années la copropriété de ce domaine de luxe de 500 studios et appartements.

(...)