Faits divers

Un magistrat en particulier est menacé et est actuellement sous haute protection.

Comme vous nous l'annoncions ce lundi, des magistrats spécialisés dans les dossiers relatifs au terrorisme constituent une cible de plus pour les djihadistes.

Selon des sources policières au palais de justice de Bruxelles, un magistrat en particulier est menacé d'attentat sur sa personne et est donc placé actuellement sous haute protection par la police.

Celle-ci se charge, depuis quelques jours, d'escorter ce magistrat de son domicile au palais de justice.


Les avocats pourront éviter la file au portique de sécurité du Palais de Justice

Les avocats bruxellois pourront, dès mardi, sur présentation de leurs cartes professionnelles, passer directement au contrôle de sécurité, sans devoir faire la file comme le public, au Palais de Justice de Bruxelles. En effet, depuis le rehaussement du niveau de menace terroriste en Belgique vendredi, la sécurité au Palais de Justice de Bruxelles a été renforcée. 

Lundi matin, les avocats bruxellois avaient vivement protesté contre ces mesures qui les ont obligés à faire la file pendant des heures alors qu'ils étaient attendus pour plaider à l'intérieur du Palais. 

Lundi, les magistrats et le personnel des greffes n'ont toutefois plus été obligés de passer au portique de sécurité, une entrée leur étant désormais réservée. Les avocats, eux, ont dû continuer à faire la file comme le public et les justiciables.