Faits divers Joe I. B. est accusé d’avoir assassiné Sandrina Barbeau en 2013.

Joe I. B., l’assassin présumé de Sandrina Barbeau, a été libéré sous condition ce mercredi par la chambre des mises en accusation de Bruxelles, ont confirmé ses nouveaux avocats, Mes Didier De Quevy et Dimitri de Béco. La victime avait 28 ans et était une collègue du suspect. Son corps avait été retrouvé le 3 avril 2013 carbonisé suite à l’incendie volontaire de son appartement de l’avenue de Daring, à Molenbeek. 

L’autopsie avait ensuite fait apparaître qu’elle était déjà décédée au préalable des suites d’un étranglement. Depuis le départ, Joe. I. B., 49 ans, père de sept enfants, clame son innocence. Il reste néanmoins inculpé des chefs d’assassinat et d’incendie volontaire. Son procès devant la cour d’assises de Bruxelles ne débutera pas avant le 26 septembre 2016. C’est notamment en raison d’un dépassement du délai raisonnable de détention préventive en l’attente de son jugement que les pénalistes assurant sa défense sont parvenus à obtenir gain de cause.