Cent P90 (l'arme du 3e millénaire) dans la nature...

Gilbert Dupont Publié le - Mis à jour le

Faits divers Ces armes ultra-performantes ont disparu entre Herstal et...

BRUXELLES Une source confidentielle, à Liège, confirme la disparition d'une centaine de pistolets-mitrailleurs P 90. Pour sa part, FN-Herstal se dégage (à raison) de toute responsabilité, parle d'un vol `survenu chez un client´ mais se refuse à tout autre commentaire. Le P 90, c'est la superarme de poing, le fleuron de la Fabrique Nationale. Une vraie merveille qui doit au dernier James Bond, The world is not enough, sa réputation justifiée d'arme du troisième millénaire.

Prise d'otage, interventions extrêmes, c'est l'arme rêvée des services spéciaux. Preuve en est qu'en Belgique, le P 90 équipe déjà les superpoliciers fédéraux de l'Escadron spécial d'intervention. L'an passé, les Péruviens ont mis fin à une prise d'otage à Lima: les hommes qui ont donné l'assaut final étaient équipés du P 90.

La hantise des policiers occidentaux et belges en particulier c'est qu'une telle arme capable de perforer jusqu'à 48 couches de kevlar (ou cinq gilets pare-éclats) tombe aux mains de truands. On a pensé qu'un P 90 avait servi il y a quelque temps dans l'attaque d'un fourgon à Waremme: c'était faux mais le seul d'en parler a suffi à semer la panique chez les transporteurs de fonds. Il a été question du vol d'un P 90 aux Pays-Bas: des Hollandais se sont déplacés jusqu'à Liège pour vérifier.

Ceci pour dire qu'un dossier est ouvert au parquet de Liège après la disparition, suite à un détournement, non pas d' un mais de cent de ces fabuleux pistolets-mitrailleurs... dont vingt équipés de lunettes de visée laser (c'est le petit point rouge qui éclaire la cible juste avant que le tireur ne presse la détente...). Ils faisaient partie d'un lot qui devait être livrés par FN-Herstal à un client étranger (pas question pour Robert Sauvage, son porte-parole, d'identifier ce client).

L'enquête est menée par la police fédérale, ce que confirme FN-Herstal qui précise d'ailleurs avoir apporté toute l'aide demandée. Les P 90 sont signalés à rechercher également sur le territoire belge. Une liste complète et très détaillée vient tout juste d'être communiquée à tous les services de police du pays.

L'inquiétude, évidemment, tient au fait que FN Herstal n'exporte de telles armes si spéciales qu'à des clients autorisés par le gouvernement belge et donc à de bonnes mains et que si un tel nombre de P 90 ont disparu entre Herstal et... , c'est qu'elles ne sont plus en de bonnes mains. On peut à tout le moins le supposer.

Publicité clickBoxBanner