Faits divers Il aura lieu lundi devant la Cour d’Assises de Namur.

À l’aube du 17 décembre 2006, La police de Liège est dépêchée à la Taverne des Prés, un établissement situé sur la chaussée éponyme.

Un individu porteur d’un marteau aurait été aperçu à la sortie de la taverne. Le café est éclairé comme s’il était ouvert mais personne ne répond aux injonctions des policiers. Le compagnon de la patronne arrive et les fait entrer par une autre porte située boulevard de l’Est. Les policiers découvrent alors aux WC le corps sans vie de la propriétaire, Stéphanie Ribette, une Liégeoise de 23 ans. Sa tête baigne dans une mare de sang.

Un suspect est entendu vers 11h30, un joueur de bingo, d’origine kurde, qui s’appelle Cevher Kurt mais qui se fait surnommer Jafer. C’est le dernier client du café et on a retrouvé une tache de sang sur sa Ford Galaxy.

L’homme nie mais le 18 décembre, à 00h22, il sera inculpé par Mme le juge d’instruction Joliet pour homicide sur Stéphanie Ribette. Il est détenu depuis cette date. Il faudra attendre le 6 février 2007 pour obtenir des aveux circonstanciés. Jafer parle alors de dispute au sujet d’une machine à sous qu’il voulait démolir à coups de marteau. Stéphanie se serait interposée et aurait reçu une trentaine de coups de marteau !

Le 1er procès d’assises se déroule à Liège en mai 2009 et condamne Kurt à 30 ans de prison. Il se pourvoit en cassation car il estime que les droits de la défense ont été bafoués : son interprète ne parle que le turc, une langue que lui ne maîtrise pas ! De plus, le jury n’avait pas suffisamment motivé son verdict. Si le pourvoi en cassation a été rejeté le 23 septembre 2009. Cevher Kurt s’est alors tourné vers la Cour européenne des droits de l’homme qui lui a donné raison.

Son nouveau procès s’ouvrira lundi à Namur. La présidente Catherine Urbain mènera les débats, assistée de Mme Brull et de Mr Henrion. Le jury populaire est composé de 5 hommes et de 7 femmes. Kurt est défendu par Me D’Amico, assisté de Me Séverine Solfrini. Face à eux, l’Avocat général, Mr Eric Staudt.