Faits divers 89 accidents concernent les trams ou les bus et des usagers faibles à Bruxelles.

Deux personnes sont décédées cette année sur le réseau de transport en surface de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (Stib) selon les derniers chiffres recensés.

Au total, 89 accidents ont été répertoriés entre des piétons et des trams ou des bus de la Stib sur les 584 km cumulés de réseau en surface. On constate un accident tous les quatre jours avec un usager faible impliqué.

Ce sont les bus qui sont le plus concernés par les incidents puisque cette année, il y en a eu 52 avec des piétons. Les trams ont atteint un chiffre de 37 au dernier comptage. Du côté de la Stib, on n’exclut pas une augmentation du chiffre tant que l’année 2017 n’est pas définitivement clôturée. "C’est le résultat du dernier décompte, mais ce ne sont pas encore les chiffres officiels et définitifs. On ne peut pas encore tirer de conclusion, même s’il ne reste plus que quelques jours avant la fin 2017", explique Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.

La période hivernale prête également à la prudence à cause de la détérioration des conditions climatiques. C’est notamment le cas pour les trams. "Les mois d’automne où il fait noir très tôt sont particulièrement propices. C’est pourquoi c’est la période où nous rappelons à nos conducteurs de redoubler de vigilance. D’autant que la chute des feuilles rend les rails glissants. Lors du seul accident mortel avec tram cette année, il faisait non seulement très sombre mais une fine pluie rendait la visibilité encore plus compliquée, par exemple", précise-t-elle.

Les accidents sont aussi dus à des comportements imprudents comme traverser derrière un véhicule haut ou surgir de derrière une rangée d’arbres.

La société de transport cherche à sensibiliser au maximum le public à cette réalité. La dernière campagne en date remonte d’ailleurs à fin octobre. Une vidéo a également été diffusée, il y a quelques semaines, racontant l’histoire d’un chauffeur de tram lors d’un accident avec un enfant survenu sur le réseau en septembre 2016.

Pour rappel, le trafic en surface de la Stib représente à Bruxelles 17 lignes de tramway et 50 lignes d’autobus.