Faits divers Cinq disparus retrouvés décédés, quatre pas retrouvés, dont Mme Chen, 82 ans, disparue depuis le 10 septembre à Rochefort.

Selon les chiffres 2015 de la police fédérale, la Cellule des disparitions a été informée de la disparition de 94 seniors (homes et maisons de retraite, hôpitaux, domicile) depuis le 1er janvier.

A la date du 1er novembre, 90 avaient été retrouvés: 85 vivants et 5 décédés. Quatre n’ont donc pas pu être retrouvés à ce jour, dont 3 en Wallonie (Mons, Charleroi et Rochefort). Enfin, depuis 2010, 765 personnes âgées ont disparu en Belgique. 641 ont été retrouvées vivantes, 110 décédées, 14 sont manquantes.

Et l’on s’inquiète depuis trois mois à Rochefort de la disparition d’une dame de 82 ans d’origine chinoise, Mme Chen, dont la famille tient le restaurant La Chine sur la place Albert 1er.

Une femme frêle, d’à peine 1 m 50. L’après-midi de sa disparition le jeudi 10 septembre, elle était vêtue d’une tunique gris clair à la chinoise. Diagnostiquée Alzheimer et diabétique.

Cet après-midi là, des gens se sont inquiétés vers 14 h de la voir traîner rue du Fusain, près du zoning. Ils ont alerté la police qui envoya une patrouille. Le temps d’arriver, la dame s’était volatilisée. On ne s’est pas davantage inquiété. Aucune disparition n’avait alors été signalée. Elle le sera par la famille en fin d’après midi.

L'enquête de voisinage apprenait alors que Mme Chen avait aussi été vue rue du Calcaire puis rue du Quartz dans le même secteur du zoning de Rochefort.

Sous l’impulsion du commissaire Kneip, des battues mobilisèrent le soir même une quinzaine d’hommes avec deux chiens pisteurs et l’appui d’un hélicoptère équipé de caméras et sondes thermiques.

Les recherches reprirent le lendemain dans le zoning, les champs et le bois environnants puis, le temps s’écoulant, vers Jemelle, Dinant et Ciney.

Un témoin assurait avoir vu une dame seule marchant le long de la route de Ciergnon. Un autre, le dimanche suivant, la signalait vers Jemelle, donc à l’opposé. Du coup, les fouilles se déplacèrent dans la vallée de la Lomme et vers les Carrières Lhoist et le long du Ravel.

On a calculé que les chiens pisteurs et leurs maîtres ont parcouru plus de 200 km pour retrouver Jinzhu Chen. Rien.

Le 30 septembre, le parquet de Dinant proposait de tout reprendre de zéro, depuis le zoning. Les mares d’eau et la moindre cache furent fouillées. Et à partir du 1er octobre et l’ouverture de la chasse, les traqueurs sollicités. À l’époque, la famille de Mme Chen ouvrait son restaurant à Beauraing. Des recherches y ont été menées dans l’idée où la dame aurait imaginé s’y rendre à pied. Rien. Et Mme Chen n'avait ni GSM ni carte de banque sur elle, rien donc qui aurait pu aider à la tracer.

Un policier: "Il est prouvé que 120 personnes âgées souffrant d’Alzheimer disparaissent chaque année dans ces circonstances en Belgique et 20 décèdent. Pourquoi ne pas songer au bracelet de géolocalisation ?"

Disparue un 10 septembre, Mme Chen n’était pas vêtue pour affronter l’hiver. Elle n’a aucun moyen de subsistance. Y a-t-il seulement un espoir ?

Mais la police de la zone Lesse et Lhomme continue de chercher. Tout renseignement peut, doit être communiqué au 101 ou au 0800/ 30300.