Faits divers

Le tribunal correctionnel de Turnhout a reconnu Sven V.R. coupable d'homicide involontaire sur sa partenaire Melissa Mauriën. Le trentenaire, originaire de Herentals dans la province d'Anvers, a été condamné à 18 ans de prison.

Le 4 juin 2016, Sven V.R a demandé à son père de venir chercher leur fille car lui et Mélissa devaient avoir une discussion sérieuse suite à une dispute. Celle-ci avait éclaté alors que Mélissa avait confié à son mari le souhait de vouloir divorcer après avoir rencontré quelqu'un d'autre. Vingt minutes après le départ de son père, Sven avait tué sa femme. Une autopsie a révélé que Melissa avait d'abord été sévèrement battue et qu'elle présentait des traces de strangulation dans le cou. Elle a ensuite été poignardée par son mari.

Après le meurtre, Sven avait fui dans sa famille, en Wallonie, avec leur fille de trois ans. C'est là que la police l'avait arrêté. Les proches de la victime espéraient une condamnation pour assassinat mais le tribunal a suivi les arguments du ministère public et n'a pas retenu la préméditation, qui n'a pas pu être prouvée.