Coup de poing mortel à Francorchamps

A. V. P. Publié le - Mis à jour le

Faits divers

L’auteur, un gardien de prison, s’en veut pour “ce bête geste” qui a endeuillé une famille

VERVIERS Le 30 août 2009, vers 18 h 30, le GP de Belgique à Francorchamps est terminé. Des Bruxellois sont assis à la table d’une buvette. Près d’eux, un homme discute avec un autre tout en laissant tourner le moteur de sa mobylette.

Un des Bruxellois lui demande de couper les gaz car ça pue. “Si ça pue, il ne faut pas venir ici” , lui répond l’homme qui remet des gaz comme pour provoquer.

Là-dessus, des noms d’oiseaux sont échangés et, soudain, l’homme à la mobylette se dirige vers un des Bruxellois et lui assène un coup de poing à la tempe. Ce dernier, Philippe Pollet, 50 ans, s’écroule comme une masse, avant d’être relevé par ses amis. Il dira qu’il a ressenti comme un choc électrique.

Sur le chemin du retour, il se plaindra de maux de tête et à la nuque, et devra s’aliter. Le lendemain, son état s’aggrave et il doit être hospitalisé à Saint-Luc où il fait une hémorragie cérébrale. Il décède cinq jours après, le 4 septembre, en laissant une femme et deux enfants, âgés de 23 et 20 ans.

Yves, un agent pénitentiaire de 44 ans, est poursuivi pour coups volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. “On était exténués après quatre jours de GP. Le groupe semblait ne pas vouloir partir alors que tout le monde avait hâte de plier bagage. J’étais énervé. Mais je ne veux pas me débiner. Je sais que j’ai mal agi, que j’ai ruiné la vie de plusieurs personnes par ce bête geste. Je n’ai jamais pensé évidemment à de telles conséquences en donnant ce coup de poing”, dit-il, en éclatant en sanglots.

Pour son avocat, Me Uerlings, son client Yves Piron est le modèle du brave type, qui est bien vu par tous, même par les détenus. Il vit dramatiquement cet incident, au point d’avoir fait deux tentatives de suicide.

Le tribunal l’a condamné à 2 ans de prison avec sursis. Mais il devra payer 50.000 euros à la famille de la victime.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner