Faits divers

La finale de la Coupe de Belgique aura lieu sur le coup de 18h.

La finale de la Coupe de Belgique opposera à 18h deux clubs qui se détestent: le Club de Bruges et Anderlecht. La police est donc très vigilante, alors que les supporters visiteurs sont arrivés dans le centre de Bruxelles.

Selon l'agence de presse Belga, le trafic sur le boulevard Anspach est interrompu afin d'éviter tout incident. Il n'y avait pas d'incidents majeurs à déplorer, selon la zone de police Bruxelles-Capitale. Selon des témoins présents près de la Bourse, il y aurait des fumigènes et des pétards.

Les supporters mauves sont en train de faire route vers le Stade Roi Baudouin, où se jouera la rencontre. Il a été demandé aux fans de ne pas se mélanger.

Les bus 29, 38, 66 et 71 de la Stib limités à la gare Centrale

En raison de la présence de nombreux supporters brugeois dans le centre-ville de Bruxelles, les lignes de bus 29 (Hof ten Berg), 38 (Héros), 66 (Péage) et 71 (Delta) de la Stib sont limitées à la gare Centrale en direction de De Brouckère sur ordre de police, indique la société de transports publics, dimanche vers 16h00, sur son compte Twitter. La station de tram Bourse est également fermée depuis la mi-journée. Des supporters brugeois ont installé dimanche midi un "pré-village" de supporters place de la Bourse, à Bruxelles. La circulation sur le boulevard Anspach a été interrompue. Les supporters d'Anderlecht ont quant à eux déjà mis le cap vers le stade roi Baudouin, où débutera à 18h00 la finale de la Coupe de Belgique, a indiqué dimanche la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles.

Vingt-huit arrestations administratives et une arrestation judiciaire

Vingt supporters d'Anderlecht et 8 supporters néerlandais du club ADO Den Haag, venus apporter leur soutien à Bruges, ont fait l'objet d'arrestations administratives dimanche à Bruxelles. Un supporter du club brugeois a quant à lui été arrêté judiciairement pour coups et blessures sur des policiers ainsi que rébellion, a indiqué dimanche la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Quand les supporters d'Anderlecht ont eux aussi voulu gagner la place, la police les a invités à ne pas s'y rassembler afin d'éviter tout incident. La plupart ont obtempéré et ont mis le cap vers le stade roi Baudouin, où débutera à 18h00 la finale de la Coupe de Belgique. Vingt d'entre eux ont toutefois refusé de quitter les lieux et ont été arrêtés administrativement sur la place Saint-Catherine.

Huit supporters néerlandais, venus soutenir le FC Bruges, ont été interpellés sur la place de Brouckère. Enfin, le supporter brugeois soupçonné de coups et blessures sur des policiers, a été intercepté rue Van Praet.