Faits divers Parmi eux, une directrice, un surveillant au bras tatoué Made in Belgium et un gardien surnommé Hitler.

Le parquet demandera à la chambre du conseil de Bruxelles de renvoyer devant le tribunal correctionnel vingt-cinq agents pénitentiaires de la prison de Forest, dont une directrice. En avril 2015, la porte-parole du parquet Ine Van Wijmersch avait confirmé l’ouverture d’une instruction pénale après que La DH (27.4.15) a publié des témoignages de détenus faisant état de mauvais traitements par des gardiens suspectés d’appartenir à un petit groupe isolé se faisant appeler "les SS".

Selon nos informations exclusives, l’instruction est terminée et le parquet a tracé un réquisitoire de 24 pages dans lequel il annonce qu’il poursuit au pénal la directrice de 39 ans M., ainsi que vingt-quatre agents, dont trois gardiennes.

(...)