Faits divers Le juge du Crime de la champignonnière brise 34 ans de silence.

"Il n’y a pas une semaine où je ne pense à Christine Van Hees et me retienne de téléphoner à ses parents. J’étais le juge d’instruction. Je considère comme un échec personnel de n’avoir pas pu résoudre le Crime de la champignonnière."

Cela fait deux ans, en 1984, que Michel Eloy a prêté serment. Il a 38 ans. Qu’il ait hérité de l’affaire, le lundi 13 février 1984 vers 21 h, est dû au hasard des rôles de service des juges d’instruction.

À la retraite depuis 2005, Michel Eloy n’a jamais parlé. On verra que ce qu’il dit aujourd’hui, avec les trois noms qu’il cite, complète le témoignage de Chantal V. I., l’amie de Christine, que La DH publiait vendredi et samedi passés.

(...)