Faits divers

Des stupéfiants et des armes prohibées ont été découverts à l'occasion d'une action de contrôle de la police boraine visant les bus des transports publics, menée jeudi en collaboration avec la société TEC.

L'objectif était la lutte contre la consommation et la vente de stupéfiants sur le chemin ou aux abords des écoles.

Une vingtaine de policiers de la zone boraine et 2 chiens "stups", ainsi que 11 agents du TEC, ont participé à l'opération. 654 personnes ont été contrôlées et 19 personnes ont été "marquées" par les chiens. 4 d'entre elles, dont un mineur, étaient en possession de stupéfiants.

Par ailleurs, deux personnes, dont un mineur, possédaient des armes prohibées.

La zone de police boraine a précisé que "ce genre d'opération contribue à renforcer le sentiment de sécurité et colle aux objectifs de notre Plan Zonal de Sécurité". Des opérations similaires seront à nouveaux menées dans les semaines à venir.