Faits divers Les parents d’Ivana Smit (Top Model Belgium 2018) sont rentrés de Malaisie. Sans le corps de leur fille. Sans réponse à leurs questions.

Les parents d’Ivana Smit sont rentrés hier en Belgique. Sans le corps de leur fille. Et sans réponse à leurs mille questions.

Mais avec une information de taille: Ivana avait pris de la Kéta.

Comment et pourquoi la jeune mannequin est-elle tombée le jeudi 7 décembre dernier, à 10 h du matin, du balcon du 20ème étage de cette tour à Kuala Lumpur. De retour de Malaisie, ses parents, Marcel Smit et Kristina Verstappen (une cousine du champion de F1 Max Verstappen) croient de moins en moins à un “simple accident”.

Hier, ils confiaient leur déception. La police de Kuala Lumpur, disent-ils, “nous a demandé de ne pas parler aux médias dans l’intérêt de l’enquête. Quelle enquête? Une enquête qui boucle un dossier en 5 jours pour conclure à un accident?” 

Leur sentiment est d’avoir aussi dû se battre contre plus fort. Ivana se trouvait dans l’appartement d’un milliardaire américain,Alexander Amado Johnson, dont les rumeurs veulent qu’il serait échangiste et adepte avec son épouse de jeux sexuels. Trois jours plus tôt, le couple avait comparu pour drogue à Kuala Lumpur. Dans ce pays où la drogue conduit à des peines lourdes, le couple s’en était pourtant tiré en versant une simple caution. “On ne joue pas dans la même catégorie”, soupire Marcel Smit, le père de la jeune mannequin belgo-néerlandaise.

Le miliardaire américain a fait fortune dans les nouvelles technologies. Lui ne possède “qu’une” société de transport.

On savait que les examens ont révélé chez Ivana la prise d’alcool, de XTC et d’amphétamines. Selon ses parents, on a aussi trouvé de la Kétamine.

Kétamine? Connue sous les appellations Kéta, Ket, K, Spécial K, Spé, Poudre d’ange, Ketty, Kit kat, le chlorhydrate de kétamine, de son vrai nom, est utilisé en science vétérinaire et en médecine comme anesthésiant général d’action rapide. Ses effets dépendent non seulement de la dose, de la fréquence d’usage et du mode de consommation mais également des caractéristiques de chaque individu. Ivana qui avait passé la nuit en boite, n’avait que 18 ans (elle aurait 19 ans le 14 janvier prochain).

Sniffée à forte dose, la kéta peut provoquer un “état dissocié”: soit l’usager perd la sensation de son corps (sensation de se “détacher de son corps”), soit la notion de réalité. Certains relatent des expériences de “décorporation” avec impression de flotter dans l’espace, détachement vis-à-vis de la réalité extérieure voire risque de “K-Hole”, une sorte de bad trip avec des visions souvent effrayantes. En injection, on arrive très vite à la perte de conscience. La kéta est consommée dans les dancings, les sex clubs (milieux gays et échangistes) et les festivals de musiques électroniques. Qui a donné de la Kéta à Ivana? Avec son consentement? Ou à son insu?

Saura-t-on comment la jeune femme d’1m81 a basculé dans le vide malgré la présence sur le balcon d’une balustrade protectrice d’1m 20. Pourquoi les voisins pensent avoir entendu des cris et les éclats d’une dispute? Comment ni le milliardaire “qui dormait” ni son épouse n’ont rien vu ni rien entendu et n’ont pas réagi pendant 5 heures, le drame survenu à 10 h n’ayant été découvert qu’à 15 h. Le cadavre nu de la top model belgo-néerlandaise tombé du 20eme étage fut retrouvé disloqué sur le balcon du 6ème.

Pourquoi les souliers d’Ivana semblent n’avoir pas été retrouvés ni ses sous-vêtements.

Mannequin à la carrière prometteuse, la jeune fille travaillait déjà pour des marques prestigieuses comme Chanel et Triumph, la lingerie fine.

Elle avait prévu de rentrer mercredi à Bruxelles, pour les fêtes. Et préparer la finale de Top Model Belgium 2018, le 20 janvier prochain, au Lido, à Paris.