Faits divers Suite au décès de la petite Mawda sur l'autoroute E42 après une course poursuite entre une camionnette conduite par un passeur de migrants et la police, six associations et partenaires se sont unies pour organiser une manifestation à Bruxelles. Plus de mille personnes partagent leur objectif. En d'autres mots, la démission de Jan Jambon et de Theo Francken.

"La police a utilisé de manière totalement disproportionné la force en ouvrant le feu de manière aveugle sur une camionnette transportant des migrants", dénonce les six partenaires. "Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon et le secrétaire d'Etat Theo Francken sont les responsables politiques et idéologiques de ce meurtre. A ce titre nous exigeons leur démission immédiate", martèlent les organisateurs sur la page Facebook de l’événement.

Ce jeudi 17 mai, Mawda, une petite fille de 2 ans d'origine kurde a été tuée par une balle perdue, lors d'une course poursuite. "L’autopsie a permis de déterminer que la cause de la mort était une balle entrée au niveau de la joue", a affirmé à l’AFP Frédéric Bariseau, le premier substitut du parquet de Mons.

Lors d’un contrôle, une camionnette avait forcé un barrage et avait été prise en chasse par la police. A bord, une trentaine de migrants et un ou des passeurs qui les ramenaient d’Allemagne. Selon des témoins, la fillette aurait été utilisée comme bouclier humain.

Lorsque la camionnette avait enfin été arrêtés, à hauteur de Nimy-Maisières, on avait retrouvé l’enfant blessée. Âgée de deux ans, la fillette est décédée lors de son transfert en milieu hospitalier.

Le rendez-vous a lieu à partir de 18h à la Chaussée d'Anvers, à Bruxelles.