Décision en septembre pour l'affaire des matchs truqués

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Trente-et-une personnes et une société sont poursuivies pour avoir truqué des matchs de football en Division 1 en Belgique lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006

BRUXELLES La chambre du conseil de Bruxelles prononcera son ordonnance le 18 septembre prochain dans l'affaire des matchs de football truqués. Le juge décidera du renvoi ou non des inculpés devant le tribunal correctionnel.

Trente-et-une personnes et une société sont poursuivies pour avoir truqué des matchs de football en Division 1 en Belgique lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006. Plusieurs rencontres de D1 belge avaient été truquées entre 2004 et 2006, selon le parquet fédéral. Ces rencontres truquées impliquent surtout des membres du club du Lierse.

L'un des principaux inculpés, Zheyun Ye, un homme d'affaire chinois, était arrivé au Lierse en 2004 en tant qu'investisseur. Il avait ensuite été soupçonné d'appartenir à une mafia des paris truqués.

Cet homme avait en effet investi dans le club alors en difficultés financières et avait exigé en contrepartie des arrangements concernant les résultats des matchs.

Plusieurs joueurs du Lierse et l'un des anciens entraîneurs sont soupçonnés d'avoir collaboré à ce système. Ils avaient accepté, selon l'accusation, entre 5.000 et 40.000 euros chacun par match pour les perdre, durant deux saisons.
Ils sont inculpés de corruption mais aussi de participation à une organisation criminelle, de blanchiment d'argent, de faux et de fraude fiscale.

D'autres joueurs et responsables sportifs, notamment du FC Brussels, de Saint-Trond et de La Louvière, s'étaient également laissé corrompre par Zheyun Ye, selon le parquet.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner