Faits divers La chambre du conseil réclame le renvoi devant le jury populaire de l’auteur présumé en fuite du quadruple assassinat de 2012.

Selon nos informations, la chambre du conseil de Bruxelles a décidé que le dossier du quadruple assassinat d’une mère et de ses trois enfants le 28 septembre 2012 à Etterbeek, devait être traité devant une cour d’assises, et a renvoyé l’auteur présumé, Alam Khorshed, 42 ans, devant la chambre des mises en accusation. Porte-parole du parquet, le substitut Denis Goeman confirme. En outre, la chambre du conseil a prononcé une ordonnance de prise de corps demandant l’arrestation immédiate de l’auteur présumé, qui est toujours en fuite.

Les trois enfants âgés de 3, 5 et 7 ans, Navjot, Karmanvil et Manraj Singh, avaient été retrouvés égorgés ainsi que leur mère Rajvir, dans leur maison de la rue Général Capiaumont à Etterbeek. Au terme de l’instruction, Halam Korshed, qui faisait figure de suspect numéro 1, est devenu l’auteur présumé du bain de sang, et le seul.

Cet homme originaire du Bangladesh, où il est né en 1974, est en fuite depuis la date des faits. À moins d’être appréhendé dans les semaines à venir, ce qui est considéré comme peu probable, Alam Khorshed sera jugé par défaut.

L’ordonnance réglant la procédure prise le 22 décembre dernier par la chambre du conseil de Bruxelles, était attendue depuis plus de quatre longues années par le mari et père des enfants.

Future partie civile, Jasbir Singh, qui vit actuellement toujours à Etterbeek, a pour conseils les avocats pénalistes connus Christine Calewaert et Sokol Vljahen.

En 2012, Alam Khorshed travaillait en cuisine dans le restaurant de Woluwe-Saint-Pierre The Shake Hand, où Jasbir travaillait en qualité de cuisinier.

Khorshed n’ayant pas pu être interrogé, l’enquête ne peut qu’avancer des suppositions quant aux mobiles de la tuerie. La plus plausible est liée à la jalousie. Halam Khorshed enviait la réussite familiale et professionnelle de son collègue.

Quel est l’intérêt d’un procès d’assises sans l’accusé présent dans le box ? La Belgique pourra délivrer un mandat d’arrêt international pour quatre assassinats renseignant la condamnation du fugitif à la peine qui risque d’être la réclusion à perpétuité. Ainsi la recherche du Bangladais sera activée dans les 190 pays membres d’Interpol.

Après le drame, un millier de personnes avaient participé à une Marche blanche d’hommage aux victimes et soutien au papa. Les dépouilles de l’épouse et de ses trois enfants furent rapatriées en Inde et incinérées selon le rite sikh. Le couple s’était marié au Pendjab en 2005. Rajvir n’avait que trente ans.