Faits divers

Après enquête d’une ornithologue, un dossier est ouvert au parquet de Bruxelles

WOLUWE La police enquête sur des vols de cygnes de nos étangs par des procédés cruels et actes de barbarie, en Région bruxelloise.

Des trafics de cygnes blancs à des fins d’alimentation sont soupçonnés. Les faits sont dénoncés au parquet de Bruxelles par une ornithologue de Woluwe, Bernadette Deville-Duc.

Une plainte pour cruauté animale a en effet été déposée la semaine passée auprès de la police de la zone Montgomery.

C’est le résultat d’une enquête privée. Partant d’un cas précis, l’ornithologue a pu rassembler des preuves de la disparition d’un cygne volé à l’étang du Bémel, y compris des photos de sang frais montrant que l’animal a aussi été décapité sur place.

La LRBPO, qui regrette l’insuffisance des contrôles liée à un manque récurrent de gardiens de parcs et espaces verts, confirme que les cygnes, objets de convoitise culinaire, sont en danger. Ces derniers mois, la Protection des oiseaux avait déja constaté la disparition de familles complètes, adultes et juvéniles. Le cygne habitué à l’homme ne se méfie plus. Le cygne est pour certaines populations un animal culturellement comestible.

L’ornithologue a pu photographier l’endroit où un cygne, qu’elle avait vu la veille à l’étang du Bémel, a été capturé et décapité, la traînée de son sang qui s’arrête net sur une éclaboussure en cercle montrant l’endroit où l’animal a été mis dans un sac, et l’absence de plumes confirmant que le cygne n’a pas eu à faire à un prédateur naturel : l’attaque par un renard ou un chien errant laisse des plumes.

Le cygne décapité a aussi pu être identifié : il s’agit du bagué G83, qui était né au printemps 2011 et possédait encore son plumage beige clair.

Le cygne sauvage bénéficie d’une protection complète en Belgique. La loi du 14 août 1986 sur la protection et le bien-être des animaux interdit de faire périr un animal ou de lui causer inutilement une mutilation, une lésion ou des souffrances; elle prévoit jusqu’à 3 mois d’emprisonnement.



© La Dernière Heure 2012