Faits divers

Une jeune fille a été frappée au visage à coup(s) de canette pour avoir osé expliquer à un énergumène que ce n'était "pas acceptable" de mettre la main aux fesses des filles. Il était presque quatre heures du matin ce dimanche lorsqu'un individu avait au préalable mis la main aux fesses de sa copine au sortir d'une friterie bruxelloise.

Suite à sa remarque, un copain de l'homme aux mains baladeuses l'a illico molestée en retour... Transportée à l'hôpital, la victime subit une incapacité de travail de trois jours. Les policiers de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles ont quant à eux pu interpeller les deux auteurs des faits. Lesquels ont été formellement reconnus par leurs victimes et un témoin.