Faits divers

Des phénomènes lumineux observés ce week-end par un couple

FELUY Un couple de Feluy affirme avoir été témoin, le week-end dernier, du passage, au-dessus de la région, de sept points lumineux, silencieux, observés à loisir pendant quelque quatre minutes à une distance relativement proche. Le fait que l'observation se soit arrêtée quand les "points lumineux" sont entrés dans des nuages amène en effet le mari à parler d'une distance relativement proche, de l'ordre du kilomètre. Le couple, qui ne souhaite pas la publicité, est visiblement de bonne foi.

Le phénomène l'intrigue. Il aimerait savoir ce qu'il en est.

"Nous sommes certains de ce que nous avons vu. Il n'y a aucun doute là-dessus. Peut-être d'autres personnes ont-elles vu les mêmes choses ?" Le mari, dans la cinquantaine, exerce une profession libérale. Le couple habite en villa. Un milieu plutôt aisé, famille classique, avec enfants.

L'observation a été faite samedi dernier vers 23 h 15 non loin de la sortie 20 Feluy de l'autoroute Mons-Bruxelles, quasi à l'entrée de la chaussée Familleureux qui coupe à travers champs vers le village.

"Je conduisais. C'était pas possible de ne pas les voir. C'était devant moi. De gros points, beaucoup plus lumineux que les étoiles" , dit-il pour écarter cette explication. Et se déplaçaient à vitesse régulière, "grosso modo dans l'axe Nivelles-La Louvière".

L'intensité est comparée à la forte luminosité des phares d'atterrissage : "Sauf que ces phares d'avion ne sont visibles que de face. Ici leur intensité n'a jamais baissé, même après nous avoir dépassés."

Et puis, une formation de sept appareils totalement silencieux et tous dépourvus de signaux en bout d'aile ? En descendant de voiture, l'automobiliste avait coupé son moteur. Il est formel sur l'absence de bruit.

"D'accord, l'autoroute est proche. Mais à 23 h, le samedi soir, il n'y a quasi plus personne."

Il regrette de ne pouvoir mieux évaluer la distance mais il l'estime, au jugé il est vrai, à "moins de 1.000 mètres".

Selon lui, les sept points lumineux ne faisaient pas partie d'un même objet mais étaient séparés, les premiers précédant les derniers de "peut-être 500 mètres" . Ils évoluaient ensemble.

Le couple les a donc perdus de vue quand ils sont entrés dans des nuages "au-dessus du zoning de Feluy" . Il n'était malheureusement pas équipé pour prendre des photos.

Le phénomène observé samedi soir à Feluy, qui ne ressemble à rien de connu (avions, hélicoptère, ballons-sondes, laser, etc.) et reste inexpliqué, répond en tout cas à la définition d'objets volants non identifiés.



© La Dernière Heure 2009