Faits divers

Le tribunal correctionnel d'Anvers a infligé une peine de deux ans de prison avec sursis à une ex-gardienne d'enfants de Kapellen pour coups volontaires à l'encontre d'un bébé de sept mois.

La fillette, qui est âgée de neuf ans aujourd'hui, souffre de lésions cérébrales. Elle est paralysée, aveugle, et son âge mental n'évolue plus.

L'ex-gardienne de 64 ans a toujours nié avoir secoué le bébé.

Il est très dangereux de secouer un nourrisson car son cerveau se cogne alors contre la boîte crânienne, ce qui peut entraîner des traumatismes irréversibles voire la mort.