Faits divers Des armes et des explosifs pour faire évader de la prison de Salé l’un des "criminels les plus dangereux de Belgique" (Interpol).

Deux suspects sont détenus à Bruxelles sous l’inculpation d’organisation criminelle, ce que le parquet confirme.

Selon nos informations, ils sont soupçonnés d’avoir été recrutés pour se procurer des armes et des explosifs pour faire évader Ashraf Sekkaki qui est actuellement en prison au Maroc, ce qui n’empêche pas Interpol de le considérer comme l’un des criminels les plus dangereux de Belgique.

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.