Faits divers

Les magistrats ont délivré un mandat d'arrêt à l'encontre du condamné absent à son procès, qui vit aujourd'hui au Vietnam


AIX-EN-PROVENCE La cour d'appel d'Aix-en-Provence a condamné mercredi René Leporc, un homme de 52 ans poursuivi pour avoir escroqué l'actrice Michèle Mercier, 69 ans, à 18 mois de prison ferme et 150.000 euros d'amende.

Les magistrats ont délivré un mandat d'arrêt à l'encontre du condamné absent à son procès, qui vit aujourd'hui au Vietnam.

Il devra également verser près de 61.000 euros de dommages et intérêts à sa victime.

L'actrice, héroïne d'"Angélique, marquise des anges", avait monté entre 1996 et 1998 un projet d'édition avec René Leporc, avant de découvrir une série de détournements de fonds commis à ses dépens: chèques falsifiés et faux ordres de virement.

"L'arrêt de la cour d'appel d'Aix sanctionne une stratégie de contestation du prévenu qui a beaucoup dénigré la victime et brillé par son absence", a commenté Me Pierre Ceccaldi, l'avocat de Michèle Mercier.

Dans ses attendus, la cour considère que "René Leporc ne peut valablement prétendre que les sommes en question pouvaient correspondre à des honoraires de consultant".

Michèle Mercier avait déposé plainte en juillet 1998. René Leporc avait été condamné le 8 décembre 2006, en première instance par le tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes), à un an de prison ferme et 150.000 euros d'amende.

© La Dernière Heure 2008