Dodo la Saumure a eu l'impression d'être le pire des criminels

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Quelques minutes après la fin de la lecture du jugement, qui a duré deux heures trente, le Français avait retrouvé son franc parler et sa gouaille


TOURNAI Condamné à cinq ans de prison avec sursis jeudi par le tribunal correctionnel de Tournai pour proxénétisme aggravé, vente de stupéfiants, faux, usage de faux, blanchiment d'argent et infraction au droit pénal social au sein d'une organisation criminelle qu'il dirigeait, Dominique Alderweireld, connu sous le pseudonyme de Dodo la Saumure, s'en sort finalement bien puisque le ministère public avait requis près de 10 ans de prison ferme.

C'est avec un réel soulagement que le prévenu, dont le nom a été associé à celui de DSK dans l'affaire du Carlton de Lille, a écouté le jugement du tribunal. "Même si j'ai souvent eu l'impression d'être traité comme le pire des criminels, je suis content de sortir libre", a commenté Dodo dans le salle des pas perdus du palais de justice de Tournai.

Quelques minutes après la fin de la lecture du jugement, qui a duré deux heures trente, le Français avait retrouvé son franc parler et sa gouaille. Ses activités liées à la prostitution sont terminées selon lui, d'autant plus que le sursis est une épée de Damoclès au dessus de sa tête.

L'homme compte cependant continuer à se battre sur la question de la prostitution. "C'est un combat personnel. Les maisons closes existent en Belgique et personne n'a été poursuivi ces dernières années", a-t-il commenté.

Le tribunal n'a pas partagé cet avis. "Le fait que le ministère public ne poursuit pas tous les faits analogues ne constitue pas une erreur invincible comme le prétend la défense. Il y a eu des poursuites ailleurs, mais elles ont été moins médiatisées", a commenté le tribunal.

Si le Carlton de Lille et DSK étaient encore souvent cités par la presse française dans les couloirs du palais, Dodo persiste et signe, il assure n'avoir jamais rencontré l'ancien président du Fond Monétaire International.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner