Faits divers

Van Cauwenberghe : de nouveaux éléments transmis à Liège

LIÈGE De nouveaux éléments sont venus s'ajouter aux dossiers déjà à charge de l'ancien ministre-président wallon Jean-Claude Van Cauwenberghe. Ils ont été transmis à la cour d'appel de Liège, laquelle est compétente en la matière sachant que Jean-Claude Van Cauwenberghe était en fonction au moment des faits qui lui sont reprochés.

Ces éléments ont été mis à l'instruction chez le magistrat de la cour d'appel chargé de l'enquête. "Les éléments qui ont été transmis font que certaines choses sont à vérifier. Je n'ai pas de commentaires à faire vu que c'est toujours à l'examen" , a précisé le procureur général près la cour d'appel de Liège, Cédric Visart de Bocarmé.

Le premier dossier concernerait la SPRL Les Arcades, une société de décoration de Charleroi gérée par un ami de Jean-Claude Van Cauwenberghe. Des surfacturations pourraient avoir été réalisées dans le cadre de la fourniture de matériel de bureau au Parlement wallon, à l'époque où le socialiste présidait le gouvernement wallon.

Le deuxième dossier porterait sur le magasin Optique Point de mire de Thuin, du réseau des Mutualités socialistes de Charleroi, présidées par M. Van Cauwenberghe. On lui reproche d'avoir négocié des marchés à des conditions préférentielles, en échange de petits cadeaux .



© La Dernière Heure 2009