Faits divers Licenciée, Fabienne ne peut prétendre à la prépension et n’a pas touché son préavis.

C’est au départ d’un drame social et humain que la CSC-CNE de Liège s’interroge sur la recrudescence des PRJ (Procédure en réorganisation judiciaire), et surtout sur l’abus que certains administrateurs d’entreprises peuvent faire.

Ce drame c’est celui de Fabienne qui, du jour au lendemain, a absolument tout perdu.