Faits divers

Le 7 août 2004, la DH publiait un récit sur un cas très particulier

BRUXELLES Des policiers d’Uccle sont intervenus chez un couple du quartier Fort Jaco. Des voisins se plaignaient d’entendre des aboiements incessants. Le propriétaire des lieux les a invités à le suivre à l’étage : les policiers s’attendaient à beaucoup mais pas à 22 chiens dans une pièce.

Ils ont expliqué que ça surprenait, que c’était plein de museaux, de pattes et de petites oreilles qui bougent tout le temps. Ça aboie. Ça pisse, il y en a toujours un qui défèque quelque part. Ça vous mord le pantalon. Mais les chiens sont tous en bonne santé et visiblement bien nourris.

C’est peu dire que Jacques P. adore les teckels. Cet homme de 57 ans travaille à la Croix-Rouge. Son épouse, Francine, 52 ans, est à la SNCB. Jacques nous a raconté qu’il avait reçu son premier teckel pour ses 50 ans : sa femme adorait les teckels. On l’a appelé Fifty. Le couple possédait déjà deux jack russel, Mounty et Droopy.

Comme Fifty s’ennuyait, on lui a donné une femelle, Crunchy . Puis Lafayette , un terrible séducteur, celui-là. Crunchy et Lafayette ont conçu Patton, Lily, O’Connor, Agatha, Jok et Lady. Et comme personne n’a voulu des chiots et que pas plus Jacques que Francine n’avaient le cœur de les faire piquer, Jacques ayant reçu un teckel pour ses 50 ans, sa fille a voulu un chat.

Mais la famille qui voulait un chat est sortie du magasin avec un teckel à poil long qu’on a appelé Archimède . Les teckels suivants ont été appelés James et Sean , référence à Sean Connery et James Bond, Patapouf, Beth, Cannelle, Câline, Sherlock et Watson , 22 au total qui passent le plus clair de leur temps dans la cuisine puisqu’on essaie, dans la mesure du possible, de leur interdire le living.

Les plus petits ont 5 mois. Le plus âgé, Mounty , dix ans. Ils ont chacun une personnalité et de petites habitudes et vous ne verrez jamais Jacques ou Francine se tromper de noms. Sean et Lady sont les seuls autorisés à dormir sur le lit de Francine. Mounty mange à part. Il est trop vieux, et puis il n’a plus de dents : les autres ne lui laisseraient rien.

À raison de 25 kilos par semaine, ils avalent 1,3 tonne par an d’aliments composés : Jacques n’avait jamais fait le calcul. “Au début , fait-il, on leur donnait de la viande sur du riz. Mais les petits malins se chamaillaient pour la bidoche et ne touchaient pas au reste. On leur sert toutes les gamelles en même temps. La journée, c’est la fille qui s’occupe d’eux. Les pensionnaires vivent enfermés, excepté une courte promenade autorisée le matin et le soir. Le soir, on les promène par trois. Les laisses, sinon, s’emmêleraient l’une dans l’autre.”

Et la nuit ? Jacques P. affirme que le jack russel et les 21 teckels s’endorment vers 22 h et que c’est attendrissant et merveilleux à voir, tous ces petits êtres qui dorment si paisiblement qu’il faut souvent les réveiller le matin à 6 h 30. Le couple ne prend plus de vacances ensemble. L’an passé, Francine a visité Rome. Cette année, Jacques espère découvrir la Normandie. L’an prochain, Francine prévoit de partir à Florence. Seuls les voisins ne sont pas heureux. La police d’Uccle les comprend, mais n’a trouvé aucun motif de faire appel à Veeweyde.



© La Dernière Heure 2011