Faits divers Les séjours de rupture, moins chers qu’un enfermement en IPPJ, sont efficaces.

Au Maroc, au Benin, en Roumanie, en Moldavie ou encore en France, cet été, de jeunes délinquants s’envoleront vers ces destinations avec pour objectif de couper tout contact avec leur environnement.

(...)