Faits divers

Deborah V. est morte le 20 février. 29 ans. Un petit garçon.

En 2010, la Schaerbeekoise avait subi une opération chirurgicale, un by-pass gastrique qui devait l’aider à réduire une surcharge pondérale et améliorer son confort de vie.

Pour sa sœur Martine, Deborah est morte, après six années de souffrance, des suites et des complications de l’opération qui fut un échec total dont elle ne s’est jamais remise.

Le parquet de Bruxelles est saisi d’une plainte pour homicide involontaire, déposée le 7 mars à la zone de police Nord.

Pour Martine, qui nous a confié son témoignage bouleversant, "ma sœur ne devait pas mourir".

La suite de cet article dans notre "Edition abonnés" (à partir de 4,83 euros par mois).