Exclusif : la lettre de menace à Fabiola

Emmanuelle Praet Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Une nouvelle fois, l'auteur qui nous a adressé un courrier, projette de tuer la reine Fabiola

6 missions pour éviter l'attentat

Un Belge sur 4 en accord avec la monarchie

BRUXELLES Pour la deuxième fois en deux mois, une lettre de menace de mort sur la reine Fabiola lors du défilé du 21 juillet nous a été adressée à la rédaction. Elle m'était adressée personnellement.

Cette fois, il a utilisé une enveloppe de récupération, une enveloppe des Spéculos Lotus pour nous faire parvenir ses délires ! Tuer la reine Fabiola à l'aide d'une arbalète. La lettre est datée du 2 juillet, mais étant absente durant cette période, je ne l'ai ouverte qu'à mon retour, mercredi après midi. Dès que les trois lettres EDH de l'en-tête sont apparues, j'ai compris qu'il avait remis cela. Après avoir parcouru les deux pages, nous avons décidé d'aviser la police fédérale.

Pour des raisons évidentes liées au bon déroulement de l'enquête nous avions décidé de ne pas en parler tant que l'auteur n'avait pas été identifié et interpellé. Une prudence que des collègues peu scrupuleux d'un journal concurrent, ayant appris l'existence de cette seconde lettre, n'ont pas jugée bon d'appliquer... préférant sans doute le pseudo scoop à l'arrestation d'un homme qui par deux fois a exprimé son souhait de tuer la reine lors du défilé du 21 juillet.

Nous avons voulu et obtenu l'accord du parquet de Bruxelles pour vous délivrer le contenu de la lettre rédigé par un certain G-Tell Bombers Flanders... L'homme qui, comme il l'indique à titre de signature, "ne rate jamais sa cible avec un super-entraînement à Dixmude depuis trois mois".

La missive présente des similitudes... mais aussi quelques nouveautés. Et surtout une belle erreur puisqu'il ne sait pas l'orthographe du roi Baudouin, qu'il écrit Baudoin. Comme, celle du mois de mai, elle est localisée, de "Coxide" . Mais cette fois l'auteur écrit la ville avec un i et non un y... Elle est rédigée à l'aide d'une machine à écrire électronique, mais ici l'auteur est plus rigoureux, les fautes de frappe sont inexistantes.

La première page est étrange. À la lecture, on se demande si son auteur a bien toute sa tête. Il y parle "d'une réunion de l'assemblée EDH ce jour (le 2/07/09) dans ses plaines du Bracq pour statuer sur trois plaintes contre Fabiola désignée Reine indigne".

Il lui reproche une multitude de points. Exemples :

* L'amour particulier de la Reine pour les dictateurs (Mobutu, Pinochet, Sha d'Iran), dont elle a serré les mains pleines de sang.

*L'empoisonnement du Roi Baudouin... d'ailleurs EDH réclame une autopsie du Roi !

* L'auteur parle alors des visites de la reine à Lourdes lors desquelles "avec son passe-droit, avec sa canne méchante, se fraye un passage dans la grotte afin de boire son verre d'eau et ce avant les grands malades"

*De plus en plus étrange... L'auteur reproche à la Fabiola son attitude en l'église de Laeken : "elle ne cesse de donner des coups de canne sur les derrières des enfants afin de mieux réciter les prières"...



© La Dernière Heure 2009
Publicité clickBoxBanner