Faits divers Les accusations de repérages au GB de Crainhem : "Oui, j’étais souvent dans ce GB, et voilà même pourquoi".

L’agence Belga, relayant une information que VTM a diffusée lundi, publie la dépêche suivante : "Un témoin anonyme rapporte que Michel Libert a été impliqué en 1982 dans une fusillade visant la police. ‘ Libert me l’a dit lui-même’ , indique cette personne à VTM Nieuws. Michel Libert a été un des dirigeants de l’organisation d’extrême droite Westland New Post (WNP). Le nom de Michel Libert apparaît depuis un certain temps dans l’enquête liée aux Tueurs du Brabant mais est particulièrement revenu ces dernières semaines car un nouveau témoin a pointé l’homme comme ‘ le géant’ de la bande. L’intéressé nie les accusations. Le témoin anonyme précise avoir été recruté par le WNP. Il serait également tombé sur Michel Libert qui effectuait alors une mission de reconnaissance dans un GB de Crainhem. Michel Libert lui aurait également avoué son implication dans une fusillade visant la police en 1982. Il n’en dit cependant pas davantage quant à l’événement dont il est question. En 1982, une fusillade avec la police de Maubeuge a eu lieu. Un gendarme a également été tué à Wavre lors d’une folle course-poursuite."

Première précision : aucun gendarme n’a été tué, le 30 septembre 1982 à Wavre, pendant la course-poursuite qui a suivi l’attaque de l’armurerie Dekaise. Un policier communal, l’inspecteur Claude Haulotte, a été tué, mais c’était devant l’armurerie. Par la suite, pendant la poursuite vers Bruxelles, deux gendarmes furent blessés par balles.

Ensuite le témoin X prétend que Libert lui a avoué avoir été impliqué "en 1982 dans une fusillade avec la police". Révélant ici son homosexualité, Michel Libert, qui nie, apporte cette réponse qui pourrait choquer. Mais il nous prie de la publier : "Un jeune gendarme m’a tiré (sic) et nous avons tous deux trouvé cela si bon que nous avons recommencé toutes les semaines, et même failli nous marier. […] Je suis tireur d’élite mais j’ai les armes en horreur. Je n’ai jamais fait feu ni menacé personne d’une arme, sauf une fois, avec une arme factice, à la demande de S. qui voulait impressionner quelqu’un."

Ensuite les repérages au GB de Crainhem. "Un peu stupide. Oui, on a pu me voir au GB de Crainhem et même en uniforme : j’y travaillais comme agent de sécurité."

La fusillade de Maubeuge ? "Dans ma vie, je suis passé une fois par Maubeuge, pour aller voir un ami à Charleville-Mézière."

Enfin les faits de Wavre : il y a juste un problème, mais il faut pour cela connaître un peu le dossier : Wavre le 30 septembre 1982 est l’un des faits où le Géant… n’était pas présent. Sa présence n’est décrite par aucun témoin. Or Libert mesure… 1 m 91.

Voilà pour le témoin X.