Faits divers

Un automobiliste de Merchtem a perdu le contrôle de son bolide

BRUXELLES Un grave accident de la circulation s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 4 h 20, sur l'échangeur de l'A 12 avec le ring O, à hauteur de la bretelle de sortie du ring venant de Bruxelles en direction de Zaventem.

Pour une raison encore inconnue, Eric S. (35 ans), de Merchtem, qui pilotait une Ferrari toute neuve (elle avait été immatriculée en mai dernier seulement) et d'une valeur de 5,5 millions de francs (136.341,44 ), a soudain perdu le contrôle de son véhicule dans un virage: des traces de glissade longues de 250 m (!) ont été relevées par les verbalisants.

Le véhicule a ensuite zigzagué avant de heurter deux des quatre piliers de béton soutenant le pont, de glisser le long du rail de sécurité et de finir sa course sur le toit à quelques dizaines de mètres du lieu de l'accident.

Plusieurs personnes ont fait appel aux services de secours: les pompiers de Vilvorde, aidés par ceux de Bruxelles, ont dégagé le malheureux conducteur, bloqué dans la carcasse de la Ferrari. Il a été transporté à l'AZ-VUB, à Jette, dans un état qualifié de critique par l'équipe médicalisée.

Les pompiers ont éprouvé beaucoup de difficultés à accéder à l'endroit puis à extraire le conducteur de cet amas de tôle: il leur a été notamment très difficile d'ouvrir la portière.

L'expert du parquet n'est pas descendu sur les lieux: l'automobiliste était seul en cause et il n'y avait aucun témoin direct des faits.

Les équipes de gendarmerie sont restées sur les lieux jusqu'après 6 h. Durant une heure, les gendarmes ont d'abord bloqué l'accès à l'autoroute pour tous ceux venant de l'A 12, provoquant évidemment de sérieux ralentissements.

Ce serait la première fois qu'une Ferrari est détruite dans un accident survenu sur le ring. Un accident similaire avait néanmoins été enregistré il y a deux ans sur le territoire de la commune de Zaventem.