Faits divers La plupart passent par Western Union. Montant total : 200.000 euros.

Le mois dernier, à l’occasion de la première conférence internationale pour la lutte contre le financement de l’État islamique et d’Al-Qaïda, le procureur de Paris François Molins s’était alarmé du phénomène de microfinancement du terrorisme, alimenté par des sommes modiques mais nombreuses.

M. Molins rappelait que la police française avait identifié 416 petits donateurs de Daech. Le phénomène existe aussi en Belgique, a dévoilé hier le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) suite à une question posée en commission par le député Ecolo Georges Gilkinet.

(...)