Faits divers

La paisible rue Emile Vandervelde à Cuesmes, dans l'entité de Mons, a été le théâtre d’un drame familial ce dimanche matin. Deux personnes sont décédées d’une mort violente. Peu après 9h30, les riverains ont été surpris par des détonations d’une arme à feu. Les tirs provenaient en réalité du numéro 257.

Une dispute de couple serait à l’origine du drame. Le ton serait monté et le mari, Giacomo Caizzi, âgé d’une cinquantaine d’années, aurait tiré sur sa femme avant de se suicider. Le couple était parent de deux filles et d'un garçon. L’une des filles se trouvait à l’intérieur de la maison lors du drame.

La famille en question est relativement connue dans la région. Le fils est le gérant de l’Arquebuse situé sur le marché aux poissons à Mons. Le père, lui, était bien connu des services de Police. Il y a quelques années, il avait déjà été interpellé pour usage d’arme à feu et tentative de meurtre.

La Police a délimité un périmètre de sécurité autour de la maison où les proches de la famille sont actuellement réunis. Le parquet et une équipe du laboratoire sont actuellement sur les lieux du meurtre. “L’enquête est menée par la police scientifique. Les autopsies doivent encore déterminer qui a tué l’autre et qui s’est suicidé”, a indiqué Christian Henry. “Il est toutefois établi qu’il n’y a pas eu d’intervention extérieure de tiers, ni d’effraction. Il ne s’agit en tout cas pas d’un double meurtre”.

Selon nos informations, la victime aidait son fils dans la gérance de son débit de boisson. “Le père n’acceptait pas la situation”, explique un riverain. “Il s’en est pris à sa femme. La fille du couple a retrouvé le corps de sa mère sans vie sur le sol de la maison et celui de son père dans le lit conjugal”.