Faits divers

Un automobiliste a ouvert le feu sur une voiture lundi en fin d'après-midi à Grande-Synthe, dans le Nord de la France, faisant trois morts, un couple de septuagénaires et leur fille, a-t-on appris de sources concordantes. L'homme a été interpellé en Belgique, dans la zone de police Bernissart-Peruwelz, a confirmé lundi soir la porte-parole de la police fédérale Katje Natens à l'agence Belga. Le conducteur de la voiture et sa fille de 40 ans, assise à l'arrière, ont été tués sur le coup. L'épouse du chauffeur est décédée des suites de ses blessures à l'hôpital.

Le tireur a pris la fuite peu après les faits et était activement recherché, a déclaré le procureur Eric Fouard. Le suspect, un quadragénaire français, "serait l'ex-conjoint de la fille" avec qui il avait vécu en Belgique. Il "a été interpellé par la police belge" après avoir "manifestement tenté de se donner la mort par absorption de médicaments", a encore indiqué le procureur.

Il a été hospitalisé, a indiqué M. Fouard, cité par les médias français. Selon le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, "de nombreux témoins présents sur place ont vu la scène de très près".

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agresseur aurait visiblement d'abord tiré sur les deux femmes. Le conducteur serait alors allé chercher un cric dans le coffre de son véhicule, probablement pour se défendre, avant d'être abattu à son tour, a expliqué sur place le vice-procureur de la République de Dunkerque, Jacques Bresson.

"Il y a même des photos de l'agresseur, un homme qui aurait été aperçu descendant de sa voiture et tirant sur l'autre véhicule", a affirmé le maire de Grand-Synthe.