Faits divers

La décision est tombé: Rosato comparaîtra uniquement pour se voir fixer une peine


NIVELLES La cour d'assises du Brabant wallon a décidé lundi après-midi, dans un arrêt motivé, que le 3e procès de Giuseppe Rosato devait bien se poursuivre en vue uniquement de fixer l'accusé sur sa peine. Giuseppe Rosato, âgé de 46 ans, avait déjà été reconnu coupable par le jury, lors du procès Habran et consorts bis, en septembre 2010, de trois assassinats en région liégeoise: ceux de Francesco Vella, d'Onofrio Cacciatore et de Georges Hardy.

Les magistrats professionnels avaient toutefois estimé que le jury s'était trompé et avaient cassé ce verdict en renvoyant le dossier en son ensemble devant une nouvelle cour d'assises. La Cour de cassation, saisie par le ministère public, avait par la suite estimé que ce verdict n'aurait pas dû être cassé et renvoyé le dossier devant une nouvelle cour d'assises, en l'occurrence celle du Brabant wallon, pour reprendre la procédure là elle avait été laissée, c'est-à-dire au stade du débat sur la peine.

Les trois magistrats professionnels de cette nouvelle cour d'assises ont néanmoins été amenés, lundi, à se pencher sur l'arrêt de la Cour de cassation qui avait estimé que le verdict du jury n'aurait pas dû être cassé, chaque partie, parquet fédéral (soutenant l'accusation à ce procès) et défense, ayant déposé des conclusions en ce sens.

Les avocats de Giuseppe Rosato, Mes Michel Bouchat et Marc Preumont, estimaient qu'il fallait en rester à la situation de verdict cassé par les magistrats professionnels et donc réinstruire les faits. La cour d'assises a cependant abondé lundi dans le sens de la Cour de cassation, les magistrats professionnels estimant que la motivation du verdict n'était pas entachée d'erreur manifeste et que le débat sur la peine devait donc se tenir.

En conséquence, le procès de Giuseppe Rosato se poursuivra, cette semaine, mais en se concentrant sur la personnalité de l'accusé. Divers témoins (enquêteurs, experts, témoins de moralité) seront convoqués afin d'éclairer la Cour et le jury principalement sur Giuseppe Rosato, qui reste donc coupable de trois assassinats. Les faits seront évoqués brièvement. Le procès devrait se clôturer en fin de semaine.

© La Dernière Heure 2012