Faits divers

25 ans requis contre Marcel Habran, 30 ans contre Thierry Dalem

NIVELLES Marcel Habran, 77 ans, saura aujourd’hui s’il a un espoir de sortir un jour de prison pour sa fin de vie. Mardi en fin soirée, l’intéressé, rejugé devant la cour d’assises à Nivelles, a été reconnu coupable, malgré ses dénégations, de l’attaque du fourgon de la Brink’s à Waremme – mais sans la circonstance de meurtre – le 12 janvier 1998. Coupable aussi pour le jury d’être le dirigeant d’une organisation criminelle et d’association de malfaiteurs.

Son coaccusé, Thierry Dalem, a aussi été reconnu coupable pour Waremme mais avec la circonstance aggravante de meurtre de deux convoyeurs; pour l’attaque d’un fourgon postal, le 19 décembre 1996, à Dison; et pour l’attaque sur le tarmac de l’aéroport de Findel, le 9 octobre 2000.

Hier, le procureur fédéral Michel Yernaux a réclamé 25 ans de prison contre Marcel Habran en estimant que son âge n’était pas une circonstance atténuante. Pour Thierry Dalem, ce sont 30 ans qui sont réclamés.

La cour et le jury se retirent ce matin. Ce procès bis à Nivelles concernait aussi une série d’assassinats dans le milieu liégeois. Anouar Bennane et Giuseppe Rosato devaient en répondre. Lors du premier procès, chacun avait écopé de la perpétuité.

Hier, Anouar Bennane a été acquitté par le jury. Giuseppe Rosato a été reconnu coupable, par le jury, des assassinats de Francesco Vella, d’Onofrio Cacciatore et de Georges Hardy, sur base, entre autres, du témoignage d’un condamné de Liège, Tony Samardzic.

Mais en examinant la motivation, les trois magistrats de la cour ont estimé que le jury s’était trompé. Il a donné une crédibilité différente à Samardzic selon que ce dernier accusait Rosato ou Bennane. La cour a tranché en décidant… de ne rien décider sur le fond. Giuseppe Rosato sera rejugé dans un 3e procès. L’accusé a par ailleurs, comme Anouar Bennane, été acquitté de l’assassinat de Mario Tomasi, le 18 septembre 2003 à Liège. Ce dernier fait demeure donc inexpliqué.



© La Dernière Heure 2010